13 février 2007

Liberté

Premier mot de la devise républicaine, la liberté : la Déclaration des droits de l'homme de 1795, la définissait ainsi : « La liberté consiste à pouvoir faire ce qui ne nuit pas aux droits d'autrui ». « Vivre libre ou mourir » fut une grande devise républicaine. Sous le gouvernement de Maximilien de Robespierre, les rebelles adversaires de la République furent combattus sur la base du mot d'ordre : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ».
Posté par meyer christine à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2007

Egalité

Deuxième terme de la devise de la République, le mot Égalité signifie que la loi est la même pour tous, que les distinctions de naissance ou de condition sont abolies et que chacun est tenu à mesure de ses moyens de contribuer aux dépenses de l'État.
Posté par meyer christine à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2007

Fraternité

Troisième élément de la devise de la République, la Fraternité est ainsi définie dans la Déclaration des droits et devoirs du citoyen figurant en tête de la Constitution de l'an III (1795) : « Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fit ; faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir ». Selon Paul Thibaud, philosophe et ancien directeur de la revue Esprit[1], « Autant la liberté et l'égalité peuvent être perçues comme des droits, autant la fraternité est une obligation de chacun... [Lire la suite]
Posté par meyer christine à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2007

Histoire de notre devise

Bien que « Liberté, Egalité, Fraternité » fasse partie des nombreuses devises invoquées lors de la Révolution française, il faudra attendre la IIIe République pour qu'elle soit adoptée comme symbole officiel. Entre-temps, elle sera mise à mal avec les principes mêmes de la République. Délaissée par l'Empire et la Restauration, ce n'est qu'en 1848 qu'elle renaît sous la plume de Pierre Leroux, alors représentant du peuple à l'Assemblée nationale, qui participe largement à sa reconnaissance constitutionnelle comme principe de la... [Lire la suite]
Posté par meyer christine à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]